Cela fait maintenant un peu plus d’un mois que j’ai définitivement fermé Voile-RC et il est temps pour moi de revenir sur les raisons qui m’ont poussé à mettre fin à cette formidable aventure. Je sais que certains d’entre vous n’ont pas toujours compris les motivations de cette fermeture et je vais donc essayer d’être le plus exhaustif et précis possible…

Un peu d’histoire

Voile-RC est né en 2007 de mon « désespoir » face à l’absence de « média de partage » (désolé je ne trouve pas d’autre nom) concernant la pratique du modélisme voile. J’avais bien, à l’époque, identifié un certain nombre de forums ou de sites plus ou moins fonctionnels, mais aucun qui ne présentait les caractéristiques les plus importantes pour moi :

  • indépendance de ton et de contenu relativement aux annonceurs classiques et institutionnels ;
  • capacité à accepter la multitude des pratiques que recouvre la discipline ;
  • aptitude à ne pas tomber systématiquement dans l’élitisme ou la vulgarisation ;
  • proposant des outils de partage un peu évolués.

Bref, je n’avais pas trouvé une communauté dont le partage de la connaissance était le moteur et dont l’outillage était à la hauteur de ce qui se faisait sur le web à l’époque…

Dans ma tête germait donc l’idée d’un site « communautaire » ouvert, diffusant un contenu généré par ses membres sous une licence permettant le partage et la réutilisation (Creative Commons) et prônant des valeurs de tolérance — diversité de pratique, de compréhension et d’expression — et de bienveillance. Le site qui outillait cette communauté devait aussi être un moyen de « tirer par le haut » l’utilisation des technologies de l’information en apportant de nouvelles fonctionnalités et de nouveaux usages auxquels n’étaient pas habitués — et c’est un euphémisme — les pratiquants de cette branche tout à fait spécifique du modélisme.

Ainsi est né Voile-RC.

Dans sa première version, qui fut lancée au tout début du mois de mars 2007, Voile-RC se présentait sous la forme d’un forum, agrémenté de fonctionnalités sociales, doté d’outils de partage et de référencement de fichiers et de médias et d’une capacité de publication destinée à un contenu éditorial produit par les utilisateurs. Le succès fut au rendez-vous et la communauté grossit rapidement.
Très rapidement aussi vint le besoin d’un format alternatif d’expression pour certains des membres de Voile-RC. C’est ainsi que dès le début de l’année 2008 fut lancée une plateforme de blogging — subtilement nommée Voile-RC : les blogs ! — qui permettait à celui qui le souhaitait de se lancer dans l’aventure de créer et faire vivre un blog. Là aussi, le succès fut au rendez-vous, et cela me conforta, si besoin en était, qu’apporter de nouveaux outils d’information et de publication pouvait engendrer de nouveaux usages… Et des vocations !

Fin 2010, alors que la communauté grossissait encore et que la première version du site n’était plus assez souple pour permettre les évolutions qui s’imposaient, l’opportunité de profiter de la plateforme sociale de Ning (qui, à l’époque, faisait un travail de qualité) se présenta. Voile-RC réalisa, à ce moment-là, sa « mue sociale ». En fait Voile-RC et Voile-RC : les blogs ! étaient devenus un seul et unique réseau social disposant d’un outillage et de fonctionnalités dignes de ce nom !
Dans la foulée, suivit le lancement d’un site, adossé à Voile-RC, offrant la géolocalisation des plans d’eau permettant la pratique de la voile radio-commandée.

Et Voile-RC grossit encore.

Jusqu’à ce qu’un beau jour de l’automne 2012, Ning décide de modifier la tarification de son offre SaaS. Une vraie catastrophe. Le modèle économique de Voile-RC qui reposait principalement sur des revenus publicitaires n’avait aucune chance de tenir le coup face à une augmentation des couts qui dépassait les 1300 % (vous avez bien lu) pour certaines fonctionnalités. Il n’y avait pas d’alternative, il fallait imaginer autre chose !

C’est début 2013 que je pris la décision de m’investir encore plus dans l’aventure Voile-RC. Pour conserver mon indépendance face aux grands généralistes et à la presse et dans l’objectif de fournir des services que je voulais encore plus innovants (toujours cette volonté de « tirer vers le haut » les usages), je décidais de monter une structure juridique et technique, nommée Medialisme, pour supporter la métamorphose radicale de Voile-RC.
Cette métamorphose reposait sur les 3 décisions structurantes suivantes :

  1. Ne plus confier aucune donnée concernant les membres de Voile-RC à des services tiers et mettre le respect de la vie privée des utilisateurs au cœur de l’architecture.
  2. Ne plus dépendre d’aucun fournisseur ou éditeur capable de signer la mort des services Medialisme d’une simple modification de grille tarifaire.
  3. Ne plus dépendre financièrement des revenus publicitaires — mais ne pas négliger l’idée d’en faire un appoint.

Ces choix, vous l’avez compris m’obligeaient à utiliser des logiciels open source ou développés moi-même sur une infrastructure réseau et système totalement maitrisé et autogéré. Ils imposaient aussi de revoir mon « business model » : je fis le choix de comptes gratuits avec publicité, et de comptes payants sans publicité incorporants des services ou fonctionnalités complémentaires.

Cela fut loin d’être une promenade de santé. Mais après plus de six mois de travail acharné, Voile-RC 3.0 était là. Avec ses fonctionnalités sociales sur ses propres infrastructures, une régie publicitaire et une plateforme d’analytics autohébergées, ses services de streaming vidéo, de monitoring, de racourcisseur d’url (modl.io), d’hébergement de médias (modl.pics) ou de systèmes spécifiques (tels que mo.delsco.re)… Tout ça sur des infrastructures parfaitement maitrisées, seules gages du respect de la vie privée des membres Voile-RC.

18 mois plus tard, je prenais la décision de tout fermer…

De la difficulté d’adapter son modèle économique

Voile-RC puis, par la suite, Medialisme, ont toujours eu un cout. Ce cout peut être décomposé globalement en 4 postes principaux :

  • les infrastructures matérielles et réseaux ;
  • les licences logicielles ;
  • les abonnements à des services tiers ;
  • les « frais publicitaires ».

Au fils des ans et des versions successives de Voile-RC, l’équilibre entre ces couts a subi des variations importantes, néanmoins ces quatre postes ont toujours été présents et j’ai toujours cherché à atteindre l’équilibre (pour mémoire, cette activité n’a jamais été mon activité principale) en compensant ces couts par des revenus.
Initialement, la rentrée principale d’argent était constituée des revenus publicitaires (toutes les autres sources étant négligeables) : Voile-RC diffusait des annonces automatiques dans certains encarts du site prévus à cet effet (pas de pop-up ou pop-under, pas de publicité masquante, que de l’IAB universal). Lors des premiers temps, le taux d’affichage de ces encarts étaient de l’ordre de 100 %, ce qui veut dire que tout le monde voyait ces publicités (membres du site et simples visiteurs) et le taux de clics était cohérent avec les moyennes constatées (notamment via Google Adsense)… Puis sont apparus les bloqueurs de publicité et de quasi 100 % en 2008, le taux d’affichage est tombé à moins de 60 % en 2015. L’aspect le plus intéressant est qu’en fait ce taux chutait à même pas 45 % pour les inscrits ayant un compte gratuit. Ce qui veut dire que ceux qui profitaient le plus d’une plateforme de partage gratuite étaient aussi les premiers à lui faire prendre le risque de ne jamais atteindre l’équilibre.
La pente de la courbe n’ayant pas été une surprise (et la suite étant assez prévisible), j’ai tenté de diversifier ces revenus, notamment par la vente directe d’emplacements publicitaires. Le taux d’affichage sur ces emplacements étaient bien plus élevés du fait, notamment, des technologies employées pour l’affichage. Mais ce modèle était biaisé dès le départ : quel annonceur souhaiterait diffuser sa marque sur un site qui prône l’indépendance et ne censure pas ses membres quand ils disent du mal de certains produits ? Bien évidemment, ce système de vente directe d’emplacement a connu un essor très faible et j’ai profité du passage à la troisième version de Voile-RC — et de la naissance de Medialisme — pour réinventer son modèle économique : proposer des fonctionnalités complémentaires payantes. Trop tard ? Pas assez lisible ? Déconnecté des capacités financières des membres ? Je ne sais pas. Sans doute un peu de tout cela. Toujours est-il que, là non plus, le succès ne fut pas au rendez-vous.

Et il s’agit là d’un des facteurs principaux qui m’a incité à cesser l’activité de Medialisme : mon incapacité à contrer la chute des revenus publicitaires par un modèle économique adapté. Mon manque d’imagination pour faire de Medialisme une plateforme financièrement à l’équilibre sans renier les valeurs qui l’animait depuis le début, notamment celle de libre accès au savoir.

Du respect de la vie privée, contre vents et marrées

Pour ceux qui me connaissent un peu, vous le savez sans doute : je suis foncièrement et viscéralement attaché au respect de la vie privée et à la liberté d’expression. C’est d’ailleurs une des raisons qui m’avaient poussé à construire pour Medialisme une plateforme technique totalement maitrisée et autogérée.

Ce que j’avais commencé à entrevoir dès le début de l’aventure Medialisme (ce risque d’une intervention de l’état plus ou moins visible et légale dans les données hébergées sur le territoire français) est devenu une évidence au lendemain des tragiques évènements du 7, 8 et 9 janvier 2015. J’avais beau avoir décidé d’héberger les données de Medialisme chez un hébergeur respectueux de la vie privée de ses clients, je savais que rien ne pourrait être fait pour arrêter le rouleau compresseur de la bêtise crasse et de la trouille de nos élus. Je sais d’ailleurs que les jours prochains me donneront malheureusement raison avec le vote définitif et prévisible d’une loi inique, liberticide et vraisemblablement totalement inefficace.

Dès le début du mois de février, je me suis mis à chercher vers où « déplacer » les données de Medialisme. Trouver un pays qui offrait de vraies garanties en terme de respect de la vie privée fut à la fois simple et complexe. Il n’y en avait qu’un : l’Islande. Ah l’Islande, son obsession pour les libertés civiles, son salutaire International Modern Media Institute et… ses tarifs prohibitifs ! Encore un coup porté à la chance de faire de Medialisme une structure financièrement pérenne : les hébergeurs islandais sont en effet bien plus chers qu’en France — est-ce le cout du respect de notre vie privée et de notre liberté de conscience et d’expression ? Toujours est-il que c’en était trop ! Les frères Kouachi venaient d’apporter la dernière goutte à un vase qui était déjà bien plein…


Je vous avoue que j’ai mis quelque temps à encaisser le choc. Voire, à simplement énoncer la phrase : « il faut que je ferme Voile-RC ». C’est pourtant ce que j’ai réussi à faire en ce beau mois de mai 2015. J’étais fourbu, déçu, mais aussi soulagé d’un poids qui devenait trop lourd à porter pour moi seul.

Bien sûr, le tableau que je dresse ici est assez négatif. Mais je voulais que vous sachiez les raisons et les mécanismes de cette décision. Le fait d’avoir ressenti « l’obligation » de mettre fin à cette fantastique aventure n’enlève rien de tout ce qu’elle m’a apporté. Elle n’enlève rien aux rencontres incroyables que j’ai pu faire, aux moments d’échanges et de partages que j’ai vécu, aux joies simples de permettre à d’autres de partager leur connaissance et de mesurer comment la richesse nait de la diversité.

Et pour tout cela, je ne vous remercierais jamais assez…

 

Photos d’entête CC:BY-NC-SA 4 / Voile-RC

Commentaires

  1. ClaudioD
    Répondre

    Merci Pierre pour cette explication qui trouve toute ma compréhension !
    Claudio

      • vinlulu
        Répondre

        Bonjour pierre.

        je me connectai de temps en temps sur voile RC, et la j’ai rencontré un peu d’écoute lors de la construction de mon JET SERVICE.
        Je suis déçu de la suppression de ce site mais je comprend entièrement tes raisons.

        j’ai juste une question cet été lors d’une navigation avec mon jet service, j’ai cassé le mat (profilé alu) et la je suis perdu pour en trouver un autre (il avait 30ans).

        sur quel site ou magasin vous serviez vous ?

        ben voila du coup je vais continuer a nav et a construite seul dans mon coin.

        Bonne continuation à toi

  2. Dominique
    Répondre

    Salut Pierre,

    Bon je réponds « en public » parce que ton explication est compréhensible, concrète, logique… Mais incomplète. Au bilan de l’action, de mon point de vue, il me semble indispensable d’indiquer que si le site a fermé, ton travail et ton investissement perdurent sous bien des formes.

    Bon gré mal gré, la communauté vit encore. La plateforme des blogs voile-rc a permis au Youpi d’exister, tes conseils incessants, patients et avisés, on permis de réaliser ce rêve là et bien d’autres, que je connais ou pas. Qui l’oublierait ? J’ai reçu des mails de gens persuadés que la fermeture de voile-rc signifiait la fin des youpi, c’est dire si ces 2 rêves étaient jumeaux, s’ils ont grandi ensemble…

    Tu as fermé voile-rc pour des raisons « de force majeure » et c’est une grosse perte pour le petit monde de la voile rc. C’est la décision que j’aurais pris aussi à ta place, évidemment. La seule possible. Mais ce n’est la fin d’aucune passion, c’est la fin d’un endroit qui permettait à bien des passionnés de se retrouver. Voile rc restera dans mon esprit comme l’un des rares sites où les débutants étaient bien reçus, où il n’y avait pas de questions bêtes, bref une belle réussite, même si « les histoires d’amour finissent… etc ».

    Voilà. Au delà des icebergs et des tempêtes, je voulais parler de cette vérité première : voile-rc a fait un travail magnifique pour le modélisme naval et a offert une tribune inespérée à des projets qui sans cette initiative ne seraient restés que des rêves sans lendemain..

    Merci et à bientôt au bord de l’eau télécommande en main (pourquoi pas le 4 à Warneton ????)

    • Pierre Lannoy
      Répondre

      Salut Dom.
      Tu as raison, le bilan est fort incomplet. Et peut-être un jour aurais-je le temps de détailler tout ce que cela a été de positif pour beaucoup des membres de Voile-RC – et je me mets dans le lot. Néanmoins je voulais être sur (notamment après tous ces mails reçus qui cherchaient à me faire dire des choses qui n’étaient pas) que mes motivations concernant cette fermeture étaient comprises…
      Tu as aussi raison quand tu parles de tous ces projets et rencontres. À commencer par celle que j’ai faites avec le concepteur du Youpi 😉

      Promis, on se voit bientôt au bord de l’eau, pas à Warneton, mais bientôt quand même…

  3. sellig
    Répondre

    Heureux que tu t’exprimes sur le sujet Pierre, Voile-RC à été pour moi une belle aventure que tu m’as permis de partager, et de chouettes rencontres… J’espère que la vie fasse qu’on puisse se rencontrer. A bientôt!

  4. Hervé Cuvillier
    Répondre

    Bonjour, Pierre.
    Quelle déception!
    Après une éclipse due à des contraintes et des choix perso. qui m’avaient éloigné de ce centre d’intérêt, je comptais y revenir pour parler des nouvelles améliorations de mon Fortune ainsi que de la construction entreprise de la Bella d’Aeraunaut…
    Bref merci en tout cas pour ce très beau et intéressant site. Et maintenant, comment on va faire pour partager sur les questions de voile RC? Quelle perte d’information et de documentation… Une vraie bombe atomique, une vraie mort… C’est vraiment triste.
    Sincère admiration pour cette faculté à rassembler, et quelle injustice que ce brusque anéantissement de tant de travail.

    • Pierre Lannoy
      Répondre

      Hello Hervé !
      Je suis désolé que tu arrives après la bataille… Il n’y a plus de « réseau social » de la voile rc, mais il reste quand même quelques forums. Je suis sur que tu en trouveras bien un à ton goût. En tout cas, merci de tes remerciements 😉

  5. per
    Répondre

    bonjour Pierre cet article confirme bien ce que je pensais , impossible pour moi de ne pas te remercier pour ton travail fourni au long de toutes ces années !

  6. loopy29
    Répondre

    Merci a toi pierre d’avoir fait tous cela. J’etais depuis peux sur le site et je regrette aujourd’hui de decouvrir de ne pas avoir vu les effort fournis par toi.

    J’ecris aujourd’hui pour te dire a quel point pour un anonyme tu as bien fait les choses. Quelle dommage de ne plus trouver un VRAI forum de voile rc avec des gens qui pouvaient echanger des idees, des trucs et astuces vecu. Le mur de photos qui changeait tous les jours, …. Une vrai tragedie en ce qui me conserne.

    J’espere qu’un jour un tel site sera reconstitue. En attendant bon vent a tous et que neptune vous viennent en aide.

    A+

  7. Pierre Lannoy
    Répondre

    C’est vrai que c’est souvent quand un service s’arrête que l’on se dit que, finalement, ça servait bien. Et je suis d’accord avec toi sur le constat, il n’y a rien pour l’instant pour « remplacer » (et/ou faire mieux) que Voile-RC, mais j’espère que cela viendra. Ce qui est sur, c’est que ce sera sans moi…
    En tout cas, merci pour tes compliments 🙂

  8. Claude
    Répondre

    Merci pour ce site

    Au delà des considérations économique, je crois qu’un projet aussi lourd ne peut-être porté sur la durée par une seule personne, il aurait fallu se résigner à partager l’expérience.
    Ce site m’a permis de trouver des conseils sur mon 1er voilier RC que j’ai construit et des partenaires de navigation.

    Amicalement
    Claude

    • Pierre Lannoy
      Répondre

      Sur la partie « animation » ce fut le cas. Depuis 2012 il y a eu plusieurs « animateurs » (dont aucun n’a eu la capacité à investir du temps quotidien plus de 2-3 mois). Puis il y a eu aussi les « ambassadeurs » et les « tuteurs »… Sur le plan technique, malgré mes appels réguliers pour partager l’administration technique de la plateforme, personne ne s’est proposé. Le principal problème étant que c’était une activité bénévole. J’aurai effectivement pu embaucher quelqu’un sur le sujet, mais pour le coup, on reboucle sur le problème du financement :-/
      En tout cas, je suis bien heureux que tu ais pu y trouver un intérêt d’assistance (un premier voilier ce n’est jamais facile) et de rencontres…

  9. standec
    Répondre

    Salut Pierre et heureux d’apprendre que tu as su encaisser le coup. Première nav organisée demain avec le nouveau « forum », j’essaierais de tenir à jour mon groupe panoramio….mais sans prétention !
    Ami plus !

    • Pierre Lannoy
      Répondre

      Salut Stan !
      Je suis très heureux d’avoir de tes nouvelles. Ça me fait vraiment plaisir aussi de savoir que les navs vont s’enchainer pour vous…
      N’hésite pas à me prévenir quand il y a de nouvelles photos…

  10. Clem
    Répondre

    re snif… Pierre,
    Je viens de trouver ce site et je me reprend un coup de nostalgie…!
    En chaque expérience il y a du bon, Voile RC était un point de passage quasi journalier pour moi et j’y ai beaucoup appris. Merci a chacun pour avoir eu la générosité de partager ses savoirs faire et je garde en secret l’espoir que tu trouveras un business model et des partenaires qui te permettrons de mener à nouveau une aventure Voile RC.
    Si pour cela tu penses que je peux t’aider, n’hésites pas.
    Merci encore et salut à tous les Voiles RC!
    Clem

  11. Di maio
    Répondre

    Merci vraiment bonne continuation à toute l équipe de voile rc et un grand merci à Pierre lannoy pour se site magnifique cordialement

  12. Beatnik70
    Répondre

    Bonjour Pierre,
    Quel plaisir de te retrouver après le triste ouragan de la fermeture de voile-rc.!
    Oui.!,
    je n’ai pas peur des mots pour exprimer ma tristesse,
    lorsque tout en chaqun se pose la question.
    A quoi sert vraiment son adhésion à un site,
    aussi bien travaillé,
    qu’était voile-rc.? (et réfléchit.)
    Le temps passe le souvenir reste.!
    bien connu cette phrase (hélas!).
    Mais la vie continue pour chacun de nous, tu vois, comme quelques membres, je n’avais pas la volonté, ni le courage de supprimer le raccourci sur mon ordi de voile-rc.
    Grand bien ma pris ce matin de venir te faire un petit coucou,
    Comme le dit si bien Dom.!,
    Voile-rc était un endroit très acceuillant et conviviale avec pour ambition.
    partage et passion.
    Mais bon.
    Ainsi vogue notre vie avec sa houle, ces hauts, ces bas, ces tempêtes et son pétole….
    Je me sentais seul et très éloigné de vous tous, voile-rc ma fais découvrir des joies et des passions, qui jusqu’alors m’échappé totalement.
    J’ai toujours un regret au fond de moi, (être humain sensible) c’est de ne pas t’avoir rencontré. Non pas, que je t’aurais pris la tête. mais te voir.! ainsi, que quelques autres membres. (Dominique, Manu, et certains autres.?)
    Cette année encore, je vais à cucuron.!,
    ou vais-je partagé mes photos.?,
    tu vois.!
    il ma manqueras un endroit ou partager.!
    A travers mes navigations solitaire, je penserais à toi et aux autres, lorsque je serais au bord de l’eau.
    Sur ces paroles,
    bonnes vacances à toi et tout les autres membres.!!!
    Au plaisir.
    Bien amicalement.
    Alain.
    (Beatnik70)

  13. tim
    Répondre

    liberte d expression…bon ben bof, car tu en as banni qques uns
    des sites agreables, melant debutants et experimentes, et sans le cote facebook, il y a http://modelismenavalradioc.nouvellestar6.com
    voile rc ressemblait par moment a un carnet de RV pour se retrouver…a croire que certains ne connaissent pas le sms ou les mails prives
    la qualite…a part qques uns, le niveau etait tres faible
    respect de la vie prive: sur aucun autre site je n ai a me plaindre d intrusions, et sils ont des infos sur mes consultations qu est ce que cela peut me faire? t es tu pose la question de savoir combien de tes inscrits etaient egalement sur facebook ou tout autre reseau social collectant des infos? non visiblement

  14. Pierre Lannoy
    Répondre

    L’une de mes très nombreuses résolutions dans ma « nouvelle vie » consiste à ne plus me sentir obligé de répondre aux trolls… 😉

  15. Denis Pierrelatte
    Répondre

    bonjour

    merci Pierre pour tout ce qui a été fait pour la voile RC, et pour ces moments passés ensemble, au bord de l’eau ou au retour d’une navigation a chercher sur le site l’info pour améliorer ou comprendre ce qui a cloché sur l’eau, partager une info ou des images

    ce site nous manque, personne n’a repris le flambeau, quelques sites de modélisme naval, mais la voile y reste le parent pauvre, avec peu ou pas de partage hélas et surtout l’impression de devoir faire partie d’un clan, les M les IOM, les 10…………, et j’en passe pour exister

    encore merci et au plaisir de partager de nouveau de bons moments

    • Beatnik70
      Répondre

      Bonjour Denis.
      Comme toi et en connaisseur passionné,
      je me suis posé souvent la question.?,
      qu’est-ce que le modélisme.!
      plus le temps passe , plus la certitude de la réalité de clan, ne faisait, que ce confirmer.!.
      Puis avec le temps,
      comme le chanter si bien Léo Ferrer.
      J’ai changé de raisonnement hatif, en me disant, qu’il doit bien y avoir, quelque part, quelqu’un ou un site ou le partage et la passion exister.?
      en février 2012 seul comme à mon habitude, tout en navigant en solitaire sur la toile,
      j’ai découvert voile rc.!.
      Là.! pour moi ça étais le déclencheur d’avoir trouver un endroit et un lieu ponctuel, ou se donner rendez-vous les passionnées de la voile.
      La première chose, qui m’a interpeller.?
      C’est le travaille titanesque, que Pierre à éffectuer pour la mise à disposition des partages des rencontres avec des personnes de tout lieux et de tout bords.!
      Magnifique. N’est-ce pas.?
      Hé maintenant,
      que vais-je faire.?
      Comme le chanter si bien Gilbert Bécaud.?
      Continuer à navigué en solitaire et faire des ronds dans l’eau.!!!
      Bon.! cette année encore je vais à cucuron pour la manifestation annuelle.
      Puis après on verra.???
      Bonne vacance à tous et bonne navigation.
      Beatnik70.
      Alain…

  16. Balderdash
    Répondre

    It seems to me that a majority of model yacht sailors are presently of an age where privacy and security are of paramount importance. However, old age and reduced incomes are rarely a hindrance to favourite activities and perhaps the economic foundations of your site might have been better served by more easily understandable cotisations and donations. Future generations, born into the world of total electronic observation, will probably react differently.
    Many thanks for your very considerable efforts and please excuse those of us who remain a little paranoid anout the Internet and « Big Brrother »?

  17. Thomas
    Répondre

    Bonjour,

    J’avais commencé le montage d’un Youpi; le guide fournit avec est très succinct et voile-rc contenait une page de blog qui détaillait bien mieux l’assemblage du gréement. Après avoir interrompu pendant quelques mois la maquette, je reprends et horreur: le lien vers le guide en ligne, step by step, sur lequel je comptais n’est plus.

    Disposez-vous encore de cette page? Elle était au lien suivant:

    https://voile-rc.com/blog/236/construction-du-youpi-step-by-step/

    D’avance merci, je ne vois pas d’autres options, n’ayant pas eu de retour de Dominique à ma demande de récupérer cette page…

  18. MORON Richard
    Répondre

    Bonjour Pierre, j’ai appris avec regret la fermeture de ton site que j’appréciais beaucoup et au sein duquel tu avais eu la gentillesse d’accueillir le club de modélisme naval dont j’avais à l’époque la responsabilité. Je m’y rendais souvent et le trouvais très bien fait, extrêmement agréable à parcourir. Il m’aura permis également d’acquérir grâce à Dominique le superbe 100è Youpi bien à sa place dans mon salon et que je fais naviguer de temps en temps avec beaucoup de plaisir, mais aussi fierté tant la grâce de ce voilier reste incomparable. Merci pour ce que tu as fait. Richard.

Faire un commentaire