Michael Fletcher est un vidéaste australien autodidacte qui vient du monde de la photographie professionnelle. Et ça se ressent dans sa manière de filmer : les cadrages sont « limpides », les travelings relativement lents et l’utilisation du time-lapse reste sobre.

J’ai trouvé hier une petite pépite de cet artiste qui m’avait échappé jusqu’à maintenant : une vidéo de paysages Tasmaniens que je vous propose ici pour inaugurer la thématique images de ce Journal de Bord. Le format est très « panoramique », les images sont belles, les paysages magnifiques et la bande son est top (il s’agit d’une œuvre originale de la violoncelliste Jo Quail). Je dois aussi vous avouer aussi que l’omniprésence du vent dans la première partie ne me laisse pas insensible…

Faire un commentaire