James Beswick a au moins une obsession connue dans sa vie : faire tomber le record du monde de vitesse de voiture radio-commandée, actuellement détenu par Nick Case (325 km/h). Avec sa « petite » voiture jaune, il fait déjà partie du cercle très fermé de ceux qui sont allés au-delà des 200 km/h et il pense que le record est atteignable… Mais là où l’histoire commence à devenir vraiment très intéressante, c’est qu’il n’a pas pris du tout le même chemin que ses concurrents.

James_Beswick_3Alors que tous les détenteurs successifs de ce record l’ont accompli avec une voiture réalisée entièrement avec des pièces détachées issues des plus grands constructeurs de voitures radio-commandées, James Beswick a, lui, décidé de concevoir intégralement sa voiture pour qu’elle soit majoritairement constituée de pièces imprimées sur son imprimante 3D (une Ultimaker 2 Extender, pour être précis).

James_Beswick_4

Après de multiples essais de matière, James Beswick a finalement retenu des filaments de type PLA/PHA qui offre un compromis idéal entre souplesse et résistance. Cela impose des choix de conception qui sont propres à ce matériau, mais cela permet aussi de réaliser des choses qui ne sont pas à la portée des simples « intégrateurs de composants ».

Je ne sais pas s’il parviendra à battre ce record, mais ce qui est sur, c’est qu’il y met vraiment toute son énergie…

Faire un commentaire